Cette pratique a été mise au point par Robert St. John, naturopathe et réflexologue, dans les années 60.
A partir de son expérience en réflexologie plantaire, il se rallie à l'hypothèse établie par les acupuncteurs chinois il y a des milliers d’années : la colonne vertébrale contient tous les points réflexes de la période prénatale.

Tous ces points se retrouvent au niveau du pied, du pouce et à l’arrière de la tête.

Le praticien se relie à l'énergie vitale de la personne et effectue un massage très léger des pieds, puis des mains et enfin de la tête. Il s’agit d’un toucher tout en douceur qui agit sur les plans physique et subtils, favorisant la libération des blocages psycho-énergétiques liés à la période prénatale.