L'acupuncture est une technique de soin utilisée en Chine depuis au moins 4000 ans. Elle a pour but de réguler l'énergie circulant dans le corps, permettant ainsi la guérison de nombreux maux. En plus de la connaissance des points et de leurs actions sur le corps, l'acupuncture sensitive, contrairement à l’acupuncture communément apprise en France, tient compte de l’énergie. Celle-ci étant palpable et même visible pour celui ou celle qui a développé son Senti.

C'est un retour à la naissance de cet art de soigner, qui se base sur le suivi de l’énergie. Ainsi, le corps est un livre ouvert et clairement lisible pour le praticien. Une simple toux par exemple peut avoir plusieurs origines, souvent ignorées par le patient. Le Senti saura détecter la provenance et travailler sur le plan en question. Dans le monde de l'énergie, il y a des choses importantes à respecter comme l'ordre, la durée, la profondeur de poncturation et le plan à traiter : physique, émotionnel ou psychique. Sans cela, le travail se fait « à l'aveugle », à partir de recettes communément admises et apprises (exemple : piquer tout le monde 20 mn). Cette connaissance de l'acupuncture sensitive m'a été transmise par Bruno Wu Shi Repetto, grand homme médecine formé auprès d’acupuncteurs chinois dans les années 70. Elle requiert un grand travail sur soi et de nombreuses pratiques, notamment le qi gong, pour élever son taux vibratoire afin de sentir l'énergie et tisser un lien avec elle.

L'acupuncture ne se substitue à aucun traitement médical.